Pénalité Google, l’interview de Jérémy Wyler

Pénalité Google, l’interview de Jérémy Wyler

Salut Jérémy,

Tu participes au concours « Smartphone pliable » de NextLevel et tu as subi une pénalité de la part de Google. Je monte un dossier spécial « pénalités et spam report », je cherche donc des témoignages de participants pour essayer de comprendre ce qu’il se passe et comment prévenir ce type de désagrément.

Avant toute chose, peux-tu te présenter ?

Jérémy Wyler, aka Bender, pour le concours. 35 ans.

J’évolue dans le web depuis 2005, en tant que webmaster éditorial pour commencer, puis dans la chefferie de projet web et bien que le SEO ait été mon fil rouge depuis le début, je me professionnalise dedans depuis 2015. C’est à ce moment que j’ai démarré mon activité en freelance. Et cela fait bien 2 ans maintenant que toutes mes missions ont un ascendant SEO fort.

Tu peux me trouver sur mon site jeremywyler.fr

Et me suivre là aussi si tu veux voir ma belle barbe rousse : @jay_wyler

Et mon site concours c’est flexible-smartphone.fr

Comment sais-tu que tu as subi une pénalité ?

J’ai reçu un message dans la Search Console et une alerte par mail dans la foulée !

Quelles ont été les conséquences en terme de ranking ?

Un drop de 50 grosso modo.

Finalement, quels ont été les effets de la pénalité ?

La chute a été directe, environ 72h après la notification de la pénalité. Mais la sanction a été moins lourde que je ne le pensais car le site n’est pas désindexé et j’indexe sans trop de souci de nouvelles urls.

Ton site est-il revenu à sa position d’avant la pénalité ? Si oui, comment le retour s’est-il déroulé ?

Non toujours pas. (pleurs).

D’autres sites, appartenant à ton réseau ou à celui de tes clients ont-ils été impactés ?

Alors oui, mais pas un réseau au sens PBN, j’avais quelques sites en déshérence dont je me suis servi et j’ai aussi loué une 301 qui, elle aussi, c’est pris une pénalité. Certains amis qui m’ont fait des liens ce sont également fait épingler. Par contre dès le début, c’était clair pour moi : aucun site client ne sera impliqué dans l’aventure.

A ton avis, s’agit-il de pénalités manuelles ou automatiques ?

Je ne sais pas. Et puis difficile de rester neutre dans l’analyse avec tout le bruit que les pénalités multiples génèrent. Je serai quand même tenter de dire que des petits malins se sont amusés à me spam reporter mais je n’ai aucune preuve, ce n’est que circonstanciel.

Si la pénalité était automatique, as-tu une idée de l’algorithme qui t’a touché ? (pingouin, panda, pigeon…)

Pingouin et sa chasse aux liens « factices ».

Peux-tu décrire ta stratégie de contenu ?

Ma stratégie a été de me positionner comme un magazine spécialisé. Ce qui caractérise le magazine c’est bien sûr de la news, mais surtout un angle, une approche éditoriale. Ce que je souhaitais développer c’est un ton bien à moi avec des contenus « ever-green » Dans le sens ou certains articles essaient de se détacher de l’actu pour être dans l’analyse ou du moins, le commentaire, et rester plus ou moins valide en dépit de l’actualité.

Ma ligne éditoriale, du moins ce que je tendais à faire (car entre le concept et la mise en œuvre, y’a un petit gap tout de même) c’est faire comprendre que le smartphone pliable n’est qu’une étape vers des technologies de communications encore plus intégrées à l’homme. J’ai aussi profité des déboires juridico-politique de Huawei pour publier une série d’articles sur le sujet. En matière de progression sémantique, l’angle était très intéressant.

De la même manière et comme Eliott le dit très justement dans sa vidéo, on allait clairement assécher la niche et ne plus rien avoir à dire sur le sujet, c’est pour cela par exemple que j’ai fait quelques articles sur la présence des smartphones pliables dans la science-fiction ; histoire de créer des contenus frais et « inédit ».

Depuis le début j’avais aussi l’intuition du multilingue. Je dis “intuition” car je n’avais aucun moyen d’attester que la mise en place d’une version anglaise par exemple ; pourrait être bénéfique à mon ranking sur la serp FR. C’est pour cela que je ne l’ai pas mis en place de suite d’ailleurs, car je ne savais pas trop si cela valait le coup d’y aller. Je savais juste que c’était un bon moyen de multiplier mon nombre d’urls…

Pour le coup, je pense que cela a été un facteur déterminant qui m’a poussé en tête du classement pendant 4 jours d’affilé (avant la pénalité) Mais… je dis “mais” car j’ai une autre théorie qui me trotte dans la tête depuis cette fulgurante ascension : il n’est pas improbable non plus qu’un SEO un peu taquin ait décidé de tester une technique en poussant mon site. Je dis ça je dis rien, mais en tout cas, je n’ai pas été en top du classement en même temps que Waka pour ne citer que lui. ( mais je préfère croire que c’est mon contenu du tueur qui m’a permis de ranker si haut 😉 Au final je pense que mes contenus m’ont positionné dans le bon cluster sémantique, mes liens m’ont poussé, mais de là à taper une 6e position… sachant qu’en plus mes 301 je les avais désactivées 5 jours avant, je ne sais pas.

Peux-tu décrire ta stratégie de netlinking ?

Si il y en avait une ! Pour être sérieux, je n’avais ni réseaux, ni budget important pour le netlinking. Donc je n’ai pas pu construire de netlinking en plusieurs couches. J’ai fait un travail de fourmi pour sourcer les liens intéressants des concurrents pour booster mon site le plus possible. Il y a des petites pépites pour qui sait bien chercher 😉

Si tu avais su à l’avance que le concours serait aussi risqué en terme de pénalité, aurais-tu adopté des stratégies différentes ?

Mais tellement ! Déjà j’aurais verrouillé à mort le site et le profil de liens comme l’ont fait certains, pour masquer un max de trucs, notamment mon identité. Je me serais aussi moins précipiter dans le concours, histoire de rester invisible le plus longtemps possible. J’aurais été moins naïf et serait sûrement resté plus discret sur skype. Mais je préfère la version du verre à moitié plein ; beaucoup d’échanges, un très bel esprit de communauté chez certains, et une expérience très enrichissante d’un point de vue métier.

Selon toi, ton site méritait-il vraiment une pénalité ? Pourquoi ?

Oui, clairement, les 301 hors théma de bourrin, faut pas exagérer. Après certains liens pénalisés ne le méritaient vraiment pas, il ne faut pas non plus exagérer dans le sens inverse, c’est de l’abus de position dominante et un favoritisme des géants ogres du web que de pénaliser ce types de liens.

Selon toi, ton site est-il utile aux internautes ayant tapé le mot-clé « smartphone pliable » sur Google ? Pourquoi ?

Oui tout à fait. D’une part l’info technique est valide ( ou en tout cas en majeure partie) mon contenu est unique ( même si on a tous les mêmes sources), je réécris toujours intégralement même les transcript de vidéo ; car j’ai beaucoup de mal à publier de la merde. Après tous les articles ne sont pas égaux bien entendu, mais j’essaie toujours d’avoir un angle et un peu de réflexion dans mes articles. Après clairement, les gadgets tech, c’est pas ma came.

As-tu pris des mesures pour sortir de la pénalité ?

Oui pour la forme : désaveu & suppression de quelques liens puis réexamen. Mais je sais que je n’ai pas été convaincant dans mon argumentaire ; car pour pouvoir l’être j’aurais dû shooter tout mon profil de liens et ce n’est pas la stratégie que je souhaitais développer sur les 15 derniers jours du concours.

As-tu subi des attaques de NSEO (duplication de contenu, 301 cloakée de sites pénalisés, spam de liens « Nike pas cher » / « Salope chaudasse »…) ? Si oui lesquels ?

J’ai sûrement un paquet de Contenu Dupliqué partiel sur différents sites, mais c’est le jeu. Une tentative avéré de full DC mais que j’ai tué dans l’œuf. ( non sans fierté.)

Si oui, cela a-t-il pu jouer dans la pénalité ?

Non

Selon toi, une stratégie basée sur le NSEO serait-elle efficace pour gagner le concours ?

Bien sûr et c’est encore plus clair sur la fin du concours. A l’heure où j’écris ces lignes, si je faisais une campagne de NSEO sur Chacal Anonyme, hop à moi la 5e place 😉 ça se bouscule au portillon ! Mais non je n’en ai pas fait, car je n’ai jamais marché sur quelqu’un pour avancer et j’ai trop de respect pour les concurrents devant moi pour m’abaisser à ce genre de pratique.

Quelles pourraient-être les motivations d’une personne qui pratique le NSEO ?

La question de la motivation est simple, c’est pour la gagne. Dire que c’est pour du test, c’est un prétexte. On appelle cela une malhonnêteté intellectuelle, parfois on doit se convaincre sois même que c’est OK pour ne pas avoir de cas de conscience. Car les tests se font forcément au détriment de quelqu’un et personne ne peux le nier. Mais trop souvent l’occasion fait le larron et une compétition permet aussi de mettre chacun face à ses propres valeurs, jusqu’où suis-je prêt à aller pour gagner ?

Merci Jérémy !

2 Replies to “Pénalité Google, l’interview de Jérémy Wyler”

  1. “La question de la motivation est simple, c’est pour la gagne. Dire que c’est pour du test, c’est un prétexte. On appelle cela une malhonnêteté intellectuelle, parfois on doit se convaincre sois même que c’est OK pour ne pas avoir de cas de conscience”

    D’ACCORD à 1000%. l’excuse de “c’est un concours alors je teste…” est une hypocrisie TOTALE… y en a 2 ou 3 dans le groupe qui “pratiquent” et cela me donne envie de gerber. Mais il parait que l’être humain peut être aussi vil que bon…

    1. Je comprends ça donne la rage de se faire shooter quand on s’investit dans un projet, ça calme aussi sur la mentalité de certains… mais c’est un phénomène marginal, on se console comme on peut 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.